Enfant en mode dépression ?

Qui l’eu crut ?

Les travaux menés par des chercheurs de l’université de Science et Technologie (NTNU) d’Oslo (Norvège) ont montré pour la première fois qu’un niveau d’activité physique modéré à intense chez les 6-8 ans était associé à un risque plus faible de développer des symptômes dépressifs durant l’enfance.

Par niveau d’activité modérée à intense, ils se sont accordés à dire que l’enfant est essoufflé et transpire.

La suite à découvrir sur La Parisienne.

Connectez-vous pour proposer un article humeur/famille

Aucun commentaire.

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.